Archives pour la catégorie Solides

Activités autour des solides

Photo Feb 06, 11 48 29 AM

J’ai mené il y a quelques temps une séquence sur les solides dans ma classe.

Nous avions commencé par observer puis nommer les différents solides (cube, parallélépipède, prisme, pyramide, cylindre, cône…).

Nous avions aussi appris le vocabulaire pour les décrire (sommets, faces, arêtes, base…) et joué au jeu du portrait pour s’entraîner à utiliser ce vocabulaire (j’ai 9 arêtes, 6 sommets et deux sortes de faces différentes, qui suis-je ?).

Souvent, les élèves avaient des difficultés à nommer correctement les éléments qu’ils voulaient désigner. Le sommet devenait « le bout pointu » et l’arête était confondue avec le côté…

Afin de les aider, j’avais proposé ce petit jeu : avec des chamallows et des pailles, il fallait construire un solide donné. Les chamallows seraient les sommets et les pailles les arêtes.

Chaque groupe d’élève reçoit un « bon » :

bulletin

 

Tous les bons à télécharger ici : Solide à construire

Après l’avoir complété, un des élèves du groupe vient voir le « vendeur » (pas trop loin de la maîtresse, afin de garder un œil sur les chamallows…) qui fournit ce que demande le groupe.

Pour réussir, il faut que les élèves puissent se représenter le solide à construire : certains auront besoin de le dessiner, d’autres vont se servir des solides présents dans la classe (et laissés à la disposition des élèves pour ce travail). Ceux qui prendront appui sur une représentation en perspective risquent d’oublier les arêtes cachées…

La réalisation doit être construite au bout des deux essais. On pourra photographier les constructions pour garder une trace, avant de passer à la dégustation ! Juste récompense d’un travail d’équipe…

L’idéal est d’avoir des petits chamallows comme on en trouve aux Etats-Unis (ceux que l’on met dans un mug de chocolat chaud…)

J’ai trouvé ceux-ci chez Carrouf…

Enfin, d’autres idées en vrac :

-construire des solides dans de la mousse verte pour composition florale (une maman fleuriste m’en a fourni une fois, c’est génial à travailler, ça se coupe tout seul avec un couteau à bout rond)

-demander aux élèves de reproduire un solide donné à l’identique en fournissant comme matériel une simple feuille de papier épais ! Pour y arriver, on peut tremper les faces dans la peinture, les découper ou les assembler (ou, en version moins salissante, faire le contour de chaque face sur une feuille).

D’autres idées très intéressantes chez Gandalf.