Archives pour la catégorie blog

[Coup de coeur du mois de mai] Une découverte littéraire…

Ce mois-ci j’ai fait une belle découverte sur Twitter, grâce à PtiteJulie qui a relayé un article vraiment très intéressant au sujet d’une pratique en littérature que je ne connaissais pas du tout… fin du suspens, il s’agit du journal dialogué, présenté par Craie Hâtive.

Si vous ne connaissez pas cette blogueuse, filez découvrir son petit coin de toile qui est bien fourni. Ouvert en 2015, son blog regorge d’idées pour le cycle 3, car Craie exerce depuis un moment en CM1-CM2. Elle propose notamment des gammes de mathématiques, des outils pour un climat de classe bienveillant, ou encore des astuces bien pratique comme un tuto pour construire son cahier journal rapidement à l’aide du développeur Word. Bref, si vous êtes en cycle 3, ce blog est incontournable !

Bienvenue sur mon blog ☺

L’article qui m’a marqué ce mois-ci est celui -ci :

Le journal dialogué

Craie Hâtive y présente en détail une pratique qu’elle a mise en place dans sa classe, le journal dialogué. Sans prétendre vouloir mieux l’expliquer qu’elle, voici ce que j’en ai compris : il s’agit d’un journal dans lequel l’enseignant et l’élève vont échanger eu sujet d’un ouvrage de littérature.

J’ai trouvé dans cette pratique de vraies réponses à des problèmes que je rencontre en classe : comme je propose des lectures différentes à mes élèves, tous ne lisent pas le même ouvrage au même moment et cela est parfois compliqué de préparer différentes exploitations en lecture suivie (problèmes de temps et d’organisation). Cette année, j’ai tenté de proposer des livrets un peu « standards » c’est-à-dire que chaque groupe de niveau avait un livret identique ou presque même si les livres étaient différents : on y retrouvait par exemple une fiche sur les personnages, une autre grille pour le schéma narratif, un tableau pour les mots découverts dans l’ouvrage, etc… (il faudrait que je les mette en ligne, d’ailleurs, non ? ce serait plus clair). J’ai trouvé ce travail bien plus intéressant que les questionnaires par chapitres (que j’ai abandonné depuis un moment car je n’arrivais pas ainsi à susciter l’intérêt pour la lecture pour la plupart des élèves) car les élèves avaient davantage de liberté et donc plus de « matière » pour les échanges du cercle de lecture.

J’ai donc hâte de tester cette pratique du journal dialogué dès la rentrée prochaine pour avoir des carnets de lecteur encore plus personnalisés, et permettre un guidage vraiment intéressant dans la lecture.

C’est une pratique peu connue et présentée dans les documents d’accompagnements. Elle répond en effet totalement à la « philosophie » des programmes 2016 en matière de lecture.

Cela peut être aussi un outil très complémentaire lors d’un rallye lecture, où le simple questionnaire parfois un peu « réducteur » permet surtout aux élèves d’être dans une situation stimulante grâce à l’émulation présente dans ce genre de dispositif. En effet, le journal dialogué permettra de personnaliser davantage la rencontre entre l’élève et son livre.

A bientôt pour un retour sur cette pratique !

Et pour retrouver les coups de coeur de la CPB, c’est par ici :

J’ai testé pour vous… Histoire CM1 de chez Retz

Résultat de recherche d'images pour "histoire cm1 retz"

Pour commencer je tiens à préciser que cet article n’est ni rémunéré ni sponsorisé…

J’ai reçu début novembre le dernier ouvrage d’Histoire de chez Retz. Cet ouvrage n’est ni un manuel ni un guide du maître : il est les deux à la fois ! C’est bien pratique quand on est un peu désordonnée d’avoir tout au même endroit… Il est tombé à pic lorsque je me triturais le cerveau pour mener des séances sur les grands mouvements et déplacements de population.

En cliquant sur l’image vous pourrez accéder à la présentation de l’ouvrage : la lecture du sommaire seule suffit à comprendre la richesse de l’ouvrage (et la densité du programme de CM1 !)

On y retrouve les 3 grands thèmes du CM1 : Et avant la France ?(13 séances et un dossier), Le temps des rois (12 séances et un dossier) et Le temps de la Révolution et l’Empire (6 chapitres et un dossier). Les séances sont prévues pour durer une heure environ (mais j’ai du mal à tout faire en une séance pour ma part !).

Parenthèse : J’ai déjà un peu râlé sur les programmes 2015 et je ne vais pas recommencer, mais pour le coup le programme de CM1 est pour moi juste impossible à faire en une année, si on veut travailler de manière à faire réfléchir les élèves et les mettre en situation, en vivant des projets, en faisant des sorties « sur le terrain ».  J’ai suivi cette année la programmation présentée ici avec mes CM : ces derniers avaient tous fait de l’histoire l’an dernier donc c’est assez confortable (j’ai pu m’appuyer sur leurs connaissances sur les seigneurs et paysans lors de ma séquence sur Louis IX). Pour préparer une année d’histoire moins « speed » aussi l’an prochain, je fais aussi faire de l’histoire à mes CE2 sur des thèmes en lien avec ceux des CM, et ça me plait bien mieux que les différents systèmes testés jusque là. Je pense que je reparlerai de mon organisation prochainement !

Mais revenons au sujet : j’ai utilisé cet ouvrage sur 5 séances de cet ouvrage avec mes CM1 et mes CM2. Chacune se découpe ainsi : l’essentiel à savoir pour l’enseignant (des rappels bien utiles, sur une page au moins, avec des illustrations et une chronologie) puis le déroulement de la séance en différentes étapes (5 ou 6 en général).

La première étape de chaque séance est une description d’image, de carte, de photo ou d’oeuvre d’art.

Lors de la seconde étape on demande aux élèves d’écouter le récit de l’enseignant et TOUT est noté dans l’ouvrage (pas besoin de réviser des heures la veille !). Quand on se sent à l’aise pour reprendre à sa sauce, on peut raconter en s’appuyant sur les éléments fournis (j’ai une formation en histoire donc ouf, ça revient assez vite) ou on peut juste LIRE si on est pas du tout passionné d’histoire ou si le petit dernier vous a réveillé la nuit dernière et que vous n’avez pas les yeux en face des trous…

L’étape suivante met les élèves en action sur une tâche à réaliser. Celle qui a le mieux fonctionné dans ma classe c’était lors de l’étape 4 de la séance sur le pouvoir royal au Moyen Age (page 119 de l’ouvrage) et présentée ici : il est proposé de faire rédiger aux élèves une lettre dans laquelle le roi doit montrer sa supériorité aux seigneurs. Voici des exemples de leurs productions, réalisées en à peine 10 minutes ! J’étais assez impressionnée…

Vient ensuite l’étape de la mise en commun (pour cette séance il s’agissait de la lecture des lettres) et enfin celle de la rédaction de la trace écrite.

Pour les traces écrites chaque séance de l’ouvrage se termine par une proposition de synthèse : j’en ai repris des passages pour élaborer les miennes !

trousap

Les élèves sont en général assez motivés pour les activités proposées. La possibilité d’aborder des thèmes moins connus comme celui sur Aliénor d’Aquitaine m’a bien plu, et mes élèves ont beaucoup aimé le personnage !

J’ai terminé hier ma seconde séance sur François 1er, et je suis très satisfaite de la qualité des documents proposés par l’ouvrage. Le DVD-ROM fourni permet de projeter les documents et des animations des images sont souvent proposées, afin d’aider les élèves à repérer des éléments clés pour comprendre le point de vue de l’artiste. On y retrouve les fiches de travail en PDF, à imprimer directement sans perdre en qualité (les fiches sont aussi dans l’ouvrage si on veut photocopier). J’aurais aimé aussi une version modifiable pour parfois adapter la mise en page (il n’était par exemple pas utile pour moi d’avoir une demie-page vide pour y rédiger la lettre, je préfère faire écrire mes élèves sur une feuille de classeur ou sur un cahier). On pourrait encore réduire le nombre de photocopies, qui est déjà très peu important dans cet ouvrage en comparaison avec d’autres ouvrages que j’ai pu utiliser. Une seule fiche en général par séance, c’est suffisant et on a ainsi du temps pour lire, écouter, observer, questionner… ou regarder des vidéos explicatives (il y en a 7 dans le DVD-ROM).

Bref, j’utilise avec plaisir cet ouvrage, et je vous le recommande vivement !