Archives du mot-clé conte

Neuf Contes, Charles Perrault

Couverture - Neuf contes de Perrault

Il y a 3 ans, j’avais travaillé sur les Neuf Contes de Perrault (un clic sur l’image pour accéder au texte libre de droits). J’ai décidé de travailler à nouveau sur les contes cet année, dans le cadre d’un projet autour de l’imaginaire.

Voici les contes pour lesquels je propose quelques ressources :

  • Le Petit Poucet

pagePP

Les fiches élèves pour mes CM : PetitPoucet_fichesélèves

Pour les CE, voici le lien vers les fiches que j’utiliserai : zoutils

Je proposerai aussi un travail de comparaison avec Hansel et Gretel : lien

  • La Barbe Bleue

Attention, âmes sensibles s’abstenir ! A réserver aux CM… qui comprendront que la curiosité est un vilain défaut !

barbebleue_eval

J’avais construis cette évaluation sur le texte grâce au travail de Pédagogite.

Retrouvez aussi une séquence eduscol sur ce texte : pdf

Barbebleue

  • Cendrillon :

J’ai proposé à mes élèves l’étude plus spécifique d’un extrait du texte, suite à la lecture intégrale du texte. Les questions sont du type de celles des évaluations nationales de CM2.

Article sur Cendrillon : clic

  • Le Chat Botté

Article sur le Chat Botté : clic

  • Les Fées

Un document très bien réalisé : lien

Enfin, un dernier lien pour les guides pédagogiques Eduscol sur les Contes de Perrault : (un clic sur l’image)

Le guide pédagogique, visuel

Voici un ouvrage que j’ai utilisé pour construire mes séances.

Contes russes : l’Oiseau de Feu, le Brochet Magicien, le Renard et l’Ours

Durant la prochaine période, je lirai avec mes élèves le recueil de Robert Giraud, 14 contes de Russie.

Ce recueil, recommandé à partir de 11 ans, me semble tout à fait accessible pour des CE2 (en tout cas certains textes, comme ceux sur lesquels je propose des ressources). Parmi les 14 contes proposés, on retrouve des « grands classiques » des contes russes comme l’Oiseau de Feu, mais aussi d’autres plus rares comme des contes tchétchènes ou tatar (je recommande vivement le conte « la vraie richesse », une jolie leçon de vie !!!).

La plupart de ces textes seront lus à haute voix.

 L’Oiseau de Feu  Le Renard et L’Ours  Le Brochet magicien
 Texte en ligne  L’Oiseau de Feu
 Le Renard et l’Ours De part la volonté de Messire Brochet
 Evaluations de lecture  niveau CE2niveau CM  niveau CE2  niveau CM1  niveau CM2

aperçucontes russes

 

Un petit coloriage en bonus : oiseaudefeu

La Belle et la Bête, de Mme Leprince de Beaumont


L’an dernier nous avons lu ce conte en fin d’année : le niveau de lecture étant assez élevé  il m’a semblé important d’attendre que les élèves soient initiés aux contes traditionnels (nous avions travaillés auparavant sur les contes de Perrault).

Pour ce travail, j’ai utilisé un dossier très complet de la collection Atouts classiques, de chez RETZ.

Lire "La Belle et la bête"

 

Ci-dessous, un travail de lecture-puzzle pour retracer les moments clefs du récit : lecturepuzzle

L’évaluation sur le texte dans son entier : evalbellebete

Etude d’un extrait du conte Cendrillon

cendrillon2

Extrait concerné :

La Fée dit alors à Cendrillon : Hé bien, voilà de quoi aller au Bal, n’es-tu pas bien aise ?
Oui, mais est-ce que j’irai comme cela avec mes vilains habits ? Sa Marraine ne fit que la toucher avec sa baguette, et en même temps ses habits furent changés en des habits de drap d’or et d’argent tout chamarrés de pierreries ; elle lui donna ensuite une paire de pantoufles de verre, les plus jolies du monde. Quand elle fut ainsi parée, elle monta en carrosse ; mais sa Marraine lui recommanda sur toutes choses de ne pas passer minuit, l’avertissant que si elle demeurait au Bal un moment davantage, son carrosse redeviendrait citrouille, ses chevaux des souris, ses laquais des lézards, et que ses vieux habits reprendraient leur première forme. Elle promit à sa Marraine qu’elle ne manquerait pas de sortir du Bal avant minuit. Elle part, ne se sentant pas de joie. Le Fils du Roi, qu’on alla avertir qu’il venait d’arriver une grande Princesse qu’on ne connaissait point, courut la recevoir ; il lui donna la main à la descente du carrosse, et la mena dans la salle où était la compagnie. Il se fit alors un grand silence ; on cessa de danser et les violons ne jouèrent plus, tant on était attentif à contempler les grandes beautés de cette inconnue. On n’entendait qu’un bruit confus : Ah, qu’elle est belle ! Le Roi même, tout vieux qu’il était, ne laissait pas de la regarder et de dire tout bas à la Reine qu’il y avait longtemps qu’il n’avait vu une si belle et si aimable personne. Toutes les Dames étaient attentives à considérer sa coiffure et ses habits, pour en avoir dès le lendemain de semblables, pourvu qu’il se trouvât des étoffes assez belles, et des ouvriers assez habiles. Le Fils du Roi la mit à la place la plus honorable, et ensuite la prit pour la mener danser. Elle dansa avec tant de grâce, qu’on l’admira encore davantage.

Les questions :

Niveau CM1 : cendrilloncm1

Niveau CM2 : cendrillonCM2