[Organiser son année] 4 périodes au lieu de 5 ?

Pour célébrer mon retour sur le blog, je voulais vous parler aujourd’hui d’un choix d’organisation que j’ai fait l’an dernier et qui me plait beaucoup : prévoir 4 périodes au lieu d’une.

Quand je travaillais de manière classique en 5 périodes, j’avais toujours l’impression de courir après le temps… boucler les évaluations avant les vacances, rendre les plans de travail corrigés, faire signer les cahiers, et le plus dur pour moi, arriver de bonne heure le premier lundi de la période pour imprimer les plans de travail élaborés pendant les vacances.

J’ai choisi de tester l’organisation de mon année en 4 périodes au lieu de 5. Voici à quoi cela ressemble :

Calendrier des évaluations, 2020-2021

J’ai gardé la première semaine pour les évaluations diagnostic, ainsi que la mise en route des habitudes de classe. Les premiers apprentissages seront mis en place à travers des rituels.

Sur une période bleue (par exemple du 7 septembre au 8 novembre), je donne un plan de travail à tous. Il contient tous les apprentissages de la période pour l’étude de la langue et les maths (sauf calcul mental et problèmes, pour lesquels j’utilise le système des ceintures). Lorsque les élèves reçoivent leur plan de travail, ils ont la liste des notions qui seront abordées dans la période et donc le contenu des évaluations à venir. Ils ont aussi un calendrier à suivre (différencié selon leurs besoins). Pour voir à quoi ressemblent ces plans de travail, c’est par ici :

Mes plans de travail

Mes programmations (à venir) sont aussi faites sur 4 périodes : cela oblige évidemment à faire des choix dans les contenus, mais sur les 2 années du cycle l’ensemble des notions sont abordées.

J’ai compté environ 7 semaines (28 jours) de travail effectif pour chaque période. Cela permet d’aborder de nombreuses notions qui sont travaillées de manière régulière tout au long de la période. J’ai choisi de ne pas aborder une seule notion à la fois en français par exemple, de l’évaluer puis de passer à autre chose. Je trouve que faire des reprises permet de bien ancrer les notions, de manière durable.

Ce que j’apprécie, c’est de savoir que les jours qui suivent les vacances, les élèves pourront reprendre tranquillement les notions des semaines précédant les vacances. Je peux prendre du temps pour revoir avec eux les notions qui “coincent” avant les évaluations. Cela évite de les évaluer quand ils sont sont usés comme nous par la fin de période… ça évite aussi d’avoir à courir pour finir les corrections à envoyer dans les familles pendant les vacances… Je donne les plans de travail et les cahiers du jour à faire signer à la fin de la semaine qui précède les évaluations.

Lors de la semaine d’évaluation, je donne aux élèves 3 évaluations en EDL (grammaire, conjugaison et lexique) et 2 en maths (nombres et calculs, géométrie et mesures). Je profite de ce temps d’évaluation pour installer les jeux de la période suivante dans les étagères dédiées, disposer mes textes et mes fiches pour les ateliers d’écriture, bref, faire ma petite installation sur mon temps de travail et pas en dehors (le soir, j’aurai envie de rentrer pour corriger les évaluations !). Je trouve qu’on ne nous prépare pas assez à apprendre à organiser notre temps pour nous préserver : les élèves ont avant tout besoin d’un PE qui ne soit pas à bout de fatigue, non ?

Dans mon école, nous donnons les livrets de compétences 2 fois par an (fin janvier et fin juin), ainsi j’ai 2 séries d’évaluations en EDL et en maths qui figurent dans ces livrets. Cela donne un bon aperçu du travail de l’élève.

A vos avis et questions et commentaires, pour ma part, je reprends cette organisation l’an prochain et j’ai réussi à convaincre mes collègues de faire de même !

Dernière chose, je ne range pas les cahiers le 21 juin ! Le calendrier est resté blanc pour les derniers jours de classe qui sont réservés aux révisions, aux jeux, et à tout le tralala de fin d’année (fête d’école, rencontres sportives, sorties… ). Je crois que ce n’est plus vraiment efficace de les évaluer à ce moment-là…

2 réflexions au sujet de « [Organiser son année] 4 périodes au lieu de 5 ? »

  1. Clima21

    Bonne idée…
    Mon truc pour faciliter l’organisation c’est de prévoir des semaines qui commencent le mardi… Je travaille avec Picot du coup le lundi c’est reprise des ex de la semaine et nouveau txt de lecture et à partir du mardi on commence la grammaire. Je fais les photocopies le vendredi matin pour la séquence suivante qui commence le mardi… Du coup ça laisse un temps de battement en cas d’absence et quel soulagement de savoir tout prêt…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.