[Rentrée] Evaluations diagnostiques en français et en maths

Je prépare une nouvelle rentrée en CM1-CM2. Cette année je ne garde que quelques élèves, je trouve donc important de faire des évaluations diagnostiques, sur les notions essentielles de début d’année. Ainsi je pourrai plus facilement connaitre les points à travailler avec certains élèves.

Ces évaluations portent sur l’étude de la langue et les maths. Je n’ai pas intégré le calcul mental car pour cette partie je propose un travail sous forme de ceintures.

Elles sont volontairement courtes et « simples » : il ne s’agit pas de mettre les élèves en difficulté mais de faire une photographie de leurs capacités en ce début d’année.


Voici les évaluations : 

  • Etude de la langue, CM1 :    
  • Etude de la langue, CM2 :    

 

  • Maths, CM1 :       
  • Maths, CM2 :     

 

J’ai ajouté aussi une évaluation de rentrée commune aux CM1-CM2, sur un texte très sympa tiré de « l’école, ça sert à rien »

Ce texte peut d’ailleurs être lu juste pour le plaisir et pour enclencher des échanges lors de la rentrée.

 

[Etude de la langue] Rituel commun pour CLEO en CM1-CM2

Pour la rentrée prochaine, j’ai choisi de travailler à nouveau avec les manuels CLEO de chez Retz. J’ai parcouru les ajustements des programmes sortis fin juillet mais j’ai décidé de ne pas changer mes programmations en étude de la langue, pour plusieurs raisons :

La continuité : j’ai enseigné certaines notions à mes élèves en utilisant les terminologies recommandées dans les programmes de 2015. Je n’ai jamais trop « forcé » sur la notion de prédicat (je parle de groupe verbal, même si ce n’est pas exactement identique) mais les termes de compléments de verbe et de phrase sont faciles à utiliser par les élèves. Comme je garde une grande partie de mes élèves l’an prochain, je serai bien ennuyée de devoir changer la manière de désigner ces groupes. Ce ne serait pas très crédible ni facile à comprendre pour eux.

Mes convictions : je trouve que la terminologie de 2015 est plus claire et plus vraie que celle que j’enseignais auparavant, et ce repérage simplifié permet de passer plus de temps sur des notions plus importantes. On utilise souvent avec les élèves ce genre de phrases : « Je vais à l’école » et il est impossible de désigner correctement le groupe « à l’école » avec les termes de circonstanciels et de compléments d’objets. C’est un complément de verbe qui fait partie du groupe verbal, et ça c’est très clair pour les élèves.

Le « flou » ministériel : les repères de progressivité n’ont pas encore été publiés, je n’ai donc pas ajouté le conditionnel par exemple qui pourrait très bien être réservé à la classe de 6ème.  Je trouve ça aussi inacceptable de publier de telles modifications sous le terme d’ajustements alors que ce sont vraiment des nouveaux programmes, tout comme le fait de les publier à la fin du mois de juillet, alors qu’il n’est plus possible de se concerter avec les collègues pour préparer la rentrée. Je refuse de changer mes programmations une fois la rentrée faite, on a autre chose à faire, non ? Cela représente une masse de travail trop importante pour être faite au dernier moment. C’est l’accueil des élèves et la mise en route d’une bonne cohésion de classe qui sera ma préoccupation à ce moment-là. 

Cela n’est que mon avis et n’engage que moi, je ne vous encourage pas forcément à ne pas suivre les recommandations officielles, mais s’il faut justifier mes choix j’ai de quoi argumenter 😉

  • Mes programmations CLEO en CM1-CM2 :
  1. Celle de CM1 :       
  2. Celle de CM2 :      

J’ai choisi de ne pas traiter TOUS les chapitres car nous suivons une répartition d’équipe. De plus j’ai choisi de cibler l’essentiel et de ne traiter que peu de notions par période afin d’avoir du temps pour les travailler de différentes manières (exercices classiques, jeux, écriture…)

  • Les séances de la période 1 :

Le travail sera centré autour des notions importantes de la période de façon à ce qu’elles soient entretenues et revues le plus possible. J’utiliserai certaines notions avant de les travailler dans une séance de « découverte », par exemple je demanderai aux élèves de repérer le sujet même avant d’avoir refait une leçon : ils connaissent cette notion, il faudra l’affiner seulement pour l’adapter aux exigences du cycle 3.

Les séances commencent le 10 septembre afin d’avoir le temps de faire des évaluations diagnostiques.

Voici le descriptif des séances, très succinct, il faudra consulter le guide du maitre CLEO  pour plus de précisions ! Il est disponible ici : clic

     

Le petit « c » indique une référence au cahier d’activités. Je ne ferai pas d’évaluation en fin de période mais en début de période 2 : je ferai 4 périodes d’évaluations dans l’année.

Les évaluations de fin de période sont ici : CM1 et CM2

Les manuels utilisés :

[Histoire] Deux guerres mondiales au vingtième siècle – année B

Pour aborder les guerres mondiales, il existe un nombre impressionnant de ressources disponibles, à tel point qu’il est difficile de savoir par quoi commencer ! Pour ma part j’ai choisi d’aborder ces guerres à travers des films d’animation, afin de mêler l’utile à l’agréable en cette fin d’année, et aussi car j’ai eu plusieurs coups de cœur pour les films que je vais utiliser.

  • La séquence : logo-word   20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf
  • Le diaporama de « transition » :       

J’ai fait un grand saut dans le temps entre ma dernière séquence et celle-ci. Je suis en effet passé de la Révolution à la 1ère Guerre Mondiale. Normalement j’aurai du mener cette séquence mais les élèves que j’ai actuellement en CM2 l’avait faite il y a 2 ans, quand les CE2 faisaient encore de l’histoire ! Bref… J’ai raconté les différents sursauts de la monarchie et la lente installation de la République à l’aide du diaporama ci-contre :

Les élèves ont été vraiment attentifs, cela m’a surpris car c’est un morceau d’histoire plutôt complexe, avec tous ces rebondissements  ! J’ai essayé de raconter tout cela en allant à l’essentiel… Je n’ai pas écrit ce que je leur ai raconté, mais le diaporama peut être un bon appui.

  • Séance 1 : les débuts de la guerre

J’avais affiché dans la classe ces images en grand format :

 

Nous avons travaillé plus précisément sur le dernier tableau (le récit pour les élèves est dans la séquence).

  • Séance 2 : la guerre des tranchées

Voici les vidéos utilisées lors de cette séance (la première est explicative, seules les 3 suivantes seront à interpréter par les élèves).

Le document pour travailler sur ces courts-métrages d’animation :  logo-word   20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

  • Séance 3 : les armes de la 1ère GM, la carte mentale à compléter :

Le bilan de la guerre en diaporama :    

 

  • Séances 4 à 10 : Les grandes grandes vacances

Je proposerai à mes élèves d’aborder la Seconde Guerre Mondiale à travers cette série animée de grande qualité : les enseignants (avec une adresse académique) peuvent la télécharger intégralement ici

J’ai visionné toute la série en quelques jours avec mes enfants, et on a vraiment adoré. En plus d’un dessin soigné et de personnages attachants, tous les thèmes de la guerre sont abordés, avec justesse et respect. Il y a des « méchants » et des « gentils » chez l’occupant allemand comme chez les français. Chaque épisode se termine par un vrai témoignage, précieux lui aussi.

J’utiliserai les ressources proposées par Charivari ici 

Et les élèves pourront lire le journal d’Ernest (le héros de la série) paru chez Astrapi, chez Gandalf (en fin d’article).

Les Grandes Grandes Vacances

On réalisera une carte mentale personnalisée sur cette guerre. Elle sera moins guidée donc pas de trame cette fois-ci !

  • Mes outils : 

[Histoire] De l’année 1789 à l’exécution du roi : Louis XVI, la Révolution, la Nation – année B

ap

Voici la séquence : séquence_rev_annéeB

Séance 1 : après une introduction décrite dans la séquence, j’avais mis en place un jeu de rôle pour mettre en scène la réunion des états généraux. Les élèves ont joué le jeu à fond et je trouve que cela les a bien aidé à comprendre la situation en 1789.

Voici les petites cartes : chacun en a pioché une au hasard pour connaitre son rôle (on adaptera le nombre en fonction de son effectif) : cartes_ordres

Les documents pour chaque groupe :

Il y a deux ans, javais proposé à mes élèves de visionner le début de l’épisode de Quelle Aventure ! sur la Révolution française, jusqu’à 23’45. Au passage, si vous n’avez pas un bon accès internet en classe et surtout si vous voulez éviter les pubs, vous pouvez télécharger les vidéos de Youtube via ce site : savefrom

Séance 2 : après avoir joué la réunion des états généraux, nous avons complété la première trace écrite :

Séance 3 : après avoir mis en scène la fin de la réunion des états généraux, j’ai expliqué le déroulement de l’année 1789 à l’aide du diaporama ci-dessous :

   

Nous compléterons cette frise : fiche frise

Les élèves découperons les images ci-contre : images

Pour ces dernières j’ai doublé le document afin de l’imprimer au format 2 par pages, ainsi les vignettes rentrent « pile poil » dans les cases.

Ensuite, nous travaillerons sur la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen : DDHC 

Je n’ai plus la source de ce dernier document, si quelqu’un l’identifie, n’hésitez pas à le signaler en commentaire !

Séance 4 : nous avons complété la deuxième trace écrite :

Séance 5 :nous avons complété la troisième trace écrite :

L’évaluation : évalCM_Rev

avec une version adaptée pour les élèves en difficulté : évalCM_Rev_EBP

Mes outils :

[Coup de coeur du mois de mai] Une découverte littéraire…

Ce mois-ci j’ai fait une belle découverte sur Twitter, grâce à PtiteJulie qui a relayé un article vraiment très intéressant au sujet d’une pratique en littérature que je ne connaissais pas du tout… fin du suspens, il s’agit du journal dialogué, présenté par Craie Hâtive.

Si vous ne connaissez pas cette blogueuse, filez découvrir son petit coin de toile qui est bien fourni. Ouvert en 2015, son blog regorge d’idées pour le cycle 3, car Craie exerce depuis un moment en CM1-CM2. Elle propose notamment des gammes de mathématiques, des outils pour un climat de classe bienveillant, ou encore des astuces bien pratique comme un tuto pour construire son cahier journal rapidement à l’aide du développeur Word. Bref, si vous êtes en cycle 3, ce blog est incontournable !

Bienvenue sur mon blog ☺

L’article qui m’a marqué ce mois-ci est celui -ci :

Le journal dialogué

Craie Hâtive y présente en détail une pratique qu’elle a mise en place dans sa classe, le journal dialogué. Sans prétendre vouloir mieux l’expliquer qu’elle, voici ce que j’en ai compris : il s’agit d’un journal dans lequel l’enseignant et l’élève vont échanger eu sujet d’un ouvrage de littérature.

J’ai trouvé dans cette pratique de vraies réponses à des problèmes que je rencontre en classe : comme je propose des lectures différentes à mes élèves, tous ne lisent pas le même ouvrage au même moment et cela est parfois compliqué de préparer différentes exploitations en lecture suivie (problèmes de temps et d’organisation). Cette année, j’ai tenté de proposer des livrets un peu « standards » c’est-à-dire que chaque groupe de niveau avait un livret identique ou presque même si les livres étaient différents : on y retrouvait par exemple une fiche sur les personnages, une autre grille pour le schéma narratif, un tableau pour les mots découverts dans l’ouvrage, etc… (il faudrait que je les mette en ligne, d’ailleurs, non ? ce serait plus clair). J’ai trouvé ce travail bien plus intéressant que les questionnaires par chapitres (que j’ai abandonné depuis un moment car je n’arrivais pas ainsi à susciter l’intérêt pour la lecture pour la plupart des élèves) car les élèves avaient davantage de liberté et donc plus de « matière » pour les échanges du cercle de lecture.

J’ai donc hâte de tester cette pratique du journal dialogué dès la rentrée prochaine pour avoir des carnets de lecteur encore plus personnalisés, et permettre un guidage vraiment intéressant dans la lecture.

C’est une pratique peu connue et présentée dans les documents d’accompagnements. Elle répond en effet totalement à la « philosophie » des programmes 2016 en matière de lecture.

Cela peut être aussi un outil très complémentaire lors d’un rallye lecture, où le simple questionnaire parfois un peu « réducteur » permet surtout aux élèves d’être dans une situation stimulante grâce à l’émulation présente dans ce genre de dispositif. En effet, le journal dialogué permettra de personnaliser davantage la rencontre entre l’élève et son livre.

A bientôt pour un retour sur cette pratique !

Et pour retrouver les coups de coeur de la CPB, c’est par ici :