Docs du mois de juillet : pour faire le plein de bonnes idées !

L’idée reçue veut qu’au mois de juillet les enseignants soient tous sur la plage ou à la montagne et oublient complètement leur boulot.
Alors pour mettre un coup dans l’aile à cette affreuse idée reçue et vous aider à préparer votre rentrée, les membres de la CPB vous proposent de découvrir ou redécouvrir 32 articles.
Lors de votre promenade de lien en lien vous découvrirez 3 nouveaux blogs. C’est en tout cas leur première participation au doc du mois ! Alors passez leur faire un coucou et n’oubliez pas de laisser un petit grain de sable ou un petit galet de la plage, un petit caillou de la montagne, un petit merci de votre cœur Wink

Vous pouvez les découvrir:

Sur le forum :

logo_cpb_grand

et sur le blog de l’association :

Image hébergée par servimg.com

Bonnes visites!

La maîtrise du fer et les débuts de l’agriculture : séquence, traces écrites et liens vidéo

C’est reparti pour la conception de séquences en histoire ! Je traite cette année les thèmes de la 3ème année de ma progression spiralaire, juste avant que les programmes changent…

Voici ma séquence, en 5 séances : séquencepréhistoire_débutsagri

Je m’appuierai sur les connaissances de mes élèves de CM qui connaissent le Paléolithique : nous avons traité cette période l’an dernier : voir ici. Ils expliqueront l’essentiel aux CE2 avant que nous puissions décrire le mode de vie des hommes de la fin  de la Préhistoire.

Nous terminerons cette « révision » par un petit dessin animé « Il était une fois l’homme » qui présente l’homme de Cro-Magnon. Il est sûrement un peu caricatural mais qui ce sera un bon point d’appui (et quel bonheur de revoir ça ! Toute mon enfance !).

 

Lors de la seconde séance, il s’agira de faire réfléchir les élèves sur ce qui a amené les hommes de la Préhistoire à commencer à domestiquer les animaux et à faire de l’élevage. Pour cette étape je me suis servi de l’excellent ouvrage de Alain Dalongeville, Situations-problèmes pour enseigner l’histoire au cycle 3. C’est pour moi un « must » ! A retrouver dans mes liens bibliographiques en fin d’article.

Les élèves seront ensuite mis en situation de recherche à l’écrit, en binôme, sur les objets du Néolithique. A eux de déterminer leur usage à l’aide du document suivant :

imgobjets

Nous pourrons voir ces objets en situation dans la vidéo ci-dessous : ainsi les élèves comprendront mieux comment on les fabriquait et comment on s’en servait. Difficile en effet de comprendre comment on fait une poterie ou une pièce de métal en observant les images d’un livre !

Le questionnaire lié à cette vidéo est disponible chez Lutin Bazar (dont j’ai pris aussi les exercices pour ma séquence).

Lutin Bazar

 

Voici les traces écrites liées à cette séquence :

imgte

trace-ecrite-mfda-ce2

trace-ecrite-mfda-cm

trace-ecrite-mfda-complétée

trace-ecrite-mfda2-ce2

trace-ecrite-mfda2-cm

trace-ecrite-mfda2-complétée

L’évaluation sera en ligne en octobre, quand mes élèves l’auront passée !

Les ouvrages que j’ai utilisés pour construire cette séquence :

Mes choix de lecture en classe de cycle 3 pour l’année 2015-2016

Après une bonne semaine de « bouquinage » intensif au rayon littérature jeunesse de ma médiathèque, je pense avoir enfin trouvé mon bonheur et surtout des ouvrages qui plairont à mes élèves ! Le projet que nous aimerions construire dans notre école serait autour du réel et de l’imaginaire, j’avais donc un choix très vaste pour mes lectures et j’avais envie de faire découvrir à mes élèves des livres qui « transportent » et stimulent leur imaginaire.

Ma cybercollègue Lala a déjà travaillé sur ce thème, voici son article qui regorge de bonnes idées : 

Cette année, j’ai trouvé un fonctionnement qui me convient mieux pour travailler la littérature en classe de cycle 3. Je me débrouille pour constituer deux groupes dans la classe : par exemple les CE2 d’un côté et les CM de l’autre. Je commence par exemple la séance en lisant à haute voix la lecture longue des CM, les CE2 écoutent le texte lu (c’est une lecture offerte pour eux). Les CM travaillent ensuite seuls sur une recherche à partir de l’extrait qui vient d’être lu, et je « lance » le travail avec les CE2 pendant ce temps-là. Une fois que les CE2 sont au travail je fais une mise en commun des recherches des CM et on termine ensemble l’activité.

J’ai aussi fonctionné pendant une période avec l’étude d’un album avec mes CE2-CM1. Les CM2 bénéficiaient à leur tour d’une « lecture offerte » de cet album en début de séance, puis lisaient seuls les Petites histoires de la Mythologie et faisaient un rallye-lecture sur ces petits romans.

Les CM1 sont assez favorisés dans ce système car ils sont « le groupe du milieu » et bénéficient toujours de mon accompagnement !

Il en sera de même l’an prochain, voici un petit tableau qui montre comment je vais procéder :

proglitté

Cela représente un énorme travail de préparation si on veut tout construire… mes choix de lecture ont donc été fait d’abord par coup de cœur, ensuite par raison : je n’ai choisi que des ouvrages pour lesquels une exploitation existait sur la toile, et que celle-ci me convenait. Il n’y a donc que pour Matilda qu’il me faudra reconstruire quelques fiches. J’ai enfin essayé de choisir des œuvres qui font partie des listes de référence pour être sûre de leur qualité et de leur validité.

  • Période 1 

C’est à mes élèves de CM que je me consacrerai surtout au cours de cette période. Nous lirons ensemble sur La fabuleuse découverte des îles du Dragon de Kate Scarboroug. Ce magnifique album est à la fois un carnet de voyage et un récit fantastique. En effet, on penserait vraiment lire un vrai compte-rendu scientifique de découvertes incroyables sur la faune et la flore. De plus l’introduction donne vraiment de la crédibilité à ce « faux » documentaire. Les illustrations sont superbes et l’ensemble constituera j’en suis sûre un superbe démarrage au projet.

Pour travailler sur cet album j’utiliserai la séquence du guide pédagogique Facettes de chez Hatier. Le dossier est téléchargeable gratuitement à condition d’être inscrit sur le site : ressources Hatier

En parallèle, les CE2 travailleront sur Les Minuscules de Roald Dahl. Ce conte très facile d’accès sera aussi un bon moyen de mettre les petits lecteurs de CE2 en appétit ! J’utiliserai le magnifique travail de Récréatisse.

ReCreatisse

Pendant les vacances de la Toussaint les CM auront à lire Le chat qui s’en va tout seul de Rudyard Kipling. Le tapuscrit est disponible sur le site de Bruce Demaugé : lien et l’exploitation est en ligne chez moi :

boutonmam_ok

Pour les CE2, nous demanderons à notre bibliothécaire de nous préparer un stock des albums de BD des Schtroumpfs de Peyo que nous emprunterons en octobre, afin que chacun reparte avec un exemplaire de son choix à lire pendant les vacances.

  • Période 2

Cette fois ce sont les CE2 qui auront toute mon attention ! Nous poursuivrons et terminerons ensemble le travail sur les Minuscules, car je crains que la période 1 ne suffise pas, notamment pour travailler la rédaction. On essaiera aussi de faire des liens avec Les Schtroumpfs.

Les CM1 travailleront sur des petits textes de leur manuel de français CLEO : il s’agira de comprendre l’implicite. J’ai déjà travaillé cette notion avec ce groupe d’élèves en fin de CE2, on verra donc ce qu’il en est ! Chaque petit texte se termine par une question, dont la réponse ne se trouve évidemment pas dans le texte mais « entre les lignes ». Les élèves travailleront seuls une grande partie du temps et je ramasserai leur travail.

Les CM2 commenceront leur Rallye lecture sur la Mythologie. Testé l’an dernier, ce fut un grand succès. Les CM1 ayant réclamé de pouvoir les lire eux aussi, ce sera donc leur tour maintenant qu’ils seront « mes grands » ! Pour ce rallye, j’utilise la série de romans d’Hélène Montardre, appellés Petites Histoires de la Mythologie. La série contient une vingtaine d’ouvrage, j’en achète deux par élèves de CM2 (j’ai 7 élèves de CM2, et nous facturons quelques livres dans l’année pour nos élèves) et j’achète pour la classe ceux qui manquent. Les élèves s’échangent les livres entre eux afin de pouvoir en lire le plus grand nombre possible : l’an dernier chacun de mes élèves de CM2 avait lu en moyenne 13 livres sur deux périodes. Les deux plus rapides les ont tous lus.

Pour évaluer les élèves et mettre un peu d’émulation, j’utilise l’excellent site d’Orphys.

Cette année, 9 des livres de cette collection ont un questionnaire en ligne : c’est vraiment extra car tout est corrigé automatiquement et les élèves sont classés, selon plusieurs critères. Ils sont ravis de pouvoir utiliser l’outil informatique pour tester leur compréhension. Pour les livres dont le questionnaire n’est pas encore en ligne, j’utilise les fiches de Bout de Gomme :

BDG Tirobot a l'ordi Couleur alpha

Cela évite que les élèves ne fasse « que » des QCM et ainsi ils ont des réponses à rédiger, c’est important aussi !

Voilà la série d’ouvrages (j’ai choisi uniquement la mythologie grecque) :

Pendant les vacances de Noël, les CM2 auront un de ces petits livres à lire. Les CE2 et les CM1 repartiront avec le tapuscrit de Boréal Express, afin d’entrer dans l’univers de Chris Van Allsburg et vivre la magie de Noël… Il est disponible chez Onaya en cliquant sur son bouton :

  • Période 3

Au cours de cette période (qui sera courte pour la zone B… 5 semaines !), les CM2  poursuivront et termineront leur rallye Mythologie.

Je me consacrerai davantage au groupe des CE2-CM1, pour une lecture de Terriblement Vert de Hubert Ben KemounGalhia a réalisé un dossier sur ce roman fantastique, je vais utiliser son travail : lien

Ce petit roman fantastique est facile et rapide à lire, idéale pour une période aussi « concentrée » !

Il donnera je l’espère à mes CE2 l’envie de lire d’autres livres de Hubert Ben Kemoun, notamment la série des « Samuel ». Encore une fois nous en demanderons à notre bibliothécaire, afin que chaque CE2 en ai un à lire pour les vacances de février. Quand aux CM, ils repartiront avec leur roman pour la période 4, Matilda de Roald Dahl. Je leur demanderai d’en commencer la lecture seuls.

  • Période 4 

Je « retrouverai » mon groupe de CM et nous lirons ensemble Matilda de Roald Dahl. Les CE2 en écouteront la lecture avant de travailler sur des petits textes implicites dans leur manuel de français CLEO.

Ce roman est un pur régal, et je suis vraiment contente de pouvoir le lire avec mes élèves. J’utiliserai le dossier pédagogique de chez Gallimard :

Fiche pédagogique sur Matilda de Roald Dahl

Nous pourrons visionner avant les vacances le film tiré de ce roman qui est très drôle !

Pendant les vacances de Pâques, mes CM1 choisiront un autre roman de Roald Dahl qu’ils liront en partie pendant ces vacances et qu’ils termineront en classe, la lecture de la période 5 étant volontairement courte. Les CE2 liront une autre nouvelle de Rudyard Kipling, l’Enfant d’éléphant. Le tapuscrit est disponible ici : lien. Enfin les CM2 commenceront à lire seuls le roman de la période 5, La rivière à l’envers de Jean-Claude Mourlevat.

  • Période 5

Pour cette dernière période, je partagerai mon temps entre les CE2-CM1 d’une part, et les CM2 d’autre part, avec un net avantage à ces derniers !

En effet, j’ai choisi d’étudier Jumanji de Chris Van Allsburg avec les CE2-CM1, cet album étant assez court, je pense être assez disponible avec les CM2 pour les accompagner dans leur longue lecture.

Pour Jumanji, j’utiliserai les ressources suivantes : lien Le film avec Robin Williams pourra aussi être vu en fin d’année.

Enfin, pour mes CM2, j’ai choisi de terminer l’année avec La rivière à l’envers de Jean-Claude Mourlevat. J’aime beaucoup cet auteur, et ce roman est un pur bonheur : je l’ai dévoré ! Je suis sûre que mes élèves seront contaminés aux aussi… Nous commencerons chaque séance par la lecture à voix haute d’un chapitre : les CE2 et les CM1 seront invités à écouter cette histoire avant de « vaquer » à leur travail sur Jumanji.

Pour le roman de Mourlevat, c’est chez Gaël de La Classe Bleue que j’ai trouvé mon bonheur : lien Son dossier est très complet, rien à ajouter ! J’aimerai tout de même faire dessiner une sorte de carte du voyage de Tomek aux élèves, nous verrons cela en temps voulu !

Voilà pour mes choix, j’espère que mes élèves auront plaisir à lire tout cela !

Evaluations de français annuelles, sur 4 périodes

Au cours de l’année écoulée, j’ai fait quelques changements dans mes évaluations. D’abord, j’ai supprimé les notes globales en préférant des scores par compétences. Ensuite, la période 3 ayant été bien trop courte pour y placer des évaluations, j’ai décidé de faire 4 grandes évaluations par domaine de l’étude de la langue (orthographe exceptée, pour ce domaine je fais une évaluation hebdomadaire). Enfin, cela m’a permis de faire une dernière évaluation plus conséquente qui a constituée un bilan de l’année.

Vocabulaire Conjugaison Grammaire 
 CE2 eval1voc_ce2

éval dico ce2 mamait

éval 7 termes gen ce2 

ce2-familles-mots

eval1conjug_ce2

éval verbe CE2

éval 8 verbe CE2

éval 11 verbe CE2

éval1gramm_ce2

éval natures

éval 9 verbe sujet pps

éval 12 grammaire CE2

 CM1  eval1voc_cm1

éval termes gen CM1

éval 7 syn ant CM1

éval 13 niveaux langue

 eval1conjug_cm1

eval verbe 3 temps CM1

eval 8 verbe 3 temps CM1

eval BILAN verbe CM1

 eval1gramm_cm1

eval natures fonctions

eval 9 compléments

eval BILAN adj adv CM1

 CM2 eval1voc_cm2

éval polysémie cm2 mamait

éval sens propre figuré cm2 

éval 13 niveaux langue

 eval1conjug_cm2

éval impératif passé simple

éval 8 temps simples cm2 mamait

éval bilan conjug cm2 mamait

eval1gramm_cm2

éval natures fonctions cm2 

éval 9 adj prépositions cm2 

éval bilan grammaire cm2

 

Un bilan de l’aventure Par le Monde !

Par Le Monde

Au cours de l’année scolaire écoulée, ma classe et moi avons suivi le joli voyage Par le Monde de Laurent, Marylène et Pelico. Nous avons ainsi découvert 5 pays : le Liban, l’Ouganda, la Namibie, le Sri-Lanka et le Japon.

L’originalité de ce projet, ce sont les échanges. Echanges rapides et quotidiens par Twitter avec Laurent, Marylène et les autres classes participantes au projet. Echanges plus « élaborés » sous forme d’articles écrits, de reportages photos ou vidéo. Les classes partenaires publient des articles, et Laurent et Marylène publient eux aussi  régulièrement des reportages sur les pays qu’ils visitent. Dans ces pays, ils rencontrent des enfants de l’âge de nos élèves de cycle 3 et partagent avec nous leur mode de vie à domicile mais aussi et surtout en classe !

Les élèves ont écrit 19 articles sur le site parlemonde.fr : ils ont ainsi appris à rédiger des textes informatifs directement via l’outil informatique. La rédaction des articles se fait sous wordpress, qui est très facile à prendre en main. Les plus à l’aise ont inséré des photos dans leurs articles.

La classe a aussi rédigé 160 tweets ! J’ai observé un réel progrès dans l’utilisation de cet outil. Les élèves ont appris à s’adresser à quelqu’un en particulier grâce au @ et ils ont aussi compris le principe du hashtag (notamment au moment des attentats à Charlie Hebdo… triste souvenir). Etre suivis par plusieurs dizaines de classes oblige à être vigilant à la syntaxe et à l’orthographe. En début d’année, les phrases étaient souvent très « centrées » du genre : « Nous sommes allés à la piscine ». Puis nous avons appris à enrichir nos phrases et à lancer des idées de discussion, comme par exemple « En quels matériaux sont construites vos maisons ? Peuvent-elles résister aux intempéries ? Chez nous la plupart sont en béton ou en brique. » J’avais de moins en moins besoin de rajouter mon grain de sel. Les parents qui voulaient lire nos tweets n’étaient pas obligés d’avoir Tweeter car nos phrases s’affichaient automatiquement sur le site parlemonde.fr.

Pour nous, le bilan est très positif !

Le projet en lui-même nous a offert de beaux moments : la rencontre avec Laurent, Marylène et Pelico pendant une matinée entière, les premières réponses sur Twitter, les commentaires positifs des autres classes sur nos articles, une photo d’une petite main namibienne qui désigne un de nos tweets, l’échange à propos du Darouma au Japon… Des encouragements à poursuivre la découverte de l’autre et les échanges.

Nous avons aussi « enrichi » ce projet avec des moments forts en classe ou avec l’école entière : d’abord un parrainage d’une petite fille malienne afin qu’elle puisse aller à l’école, la rencontre d’un ami libanais venu nous présenter son pays, l’écoute d’un concert de oud, une expo d’art africain (masques, statuettes…), puis un carnaval et des ateliers sur le thème « Le monde ici et ailleurs » (et des mamans qui nous ont aidé à cuisiner des plats marocains et vietnamiens), enfin une kermesse sur le même thème qui a beaucoup touché les parents… Toutes ces découvertes nous ont permis de comprendre que « l’ailleurs » est déjà ici, autour de nous, et que c’est à nous d’ouvrir le cœur et les yeux pour rencontrer l’autre…

Des points à améliorer…

Une bonne connexion est nécessaire, et un ordinateur qui lit bien les vidéos ! Des soucis informatiques ont « pollué » un peu le projet cet hiver, et le fait de ne pouvoir lire facilement les vidéos a un peu démotivé les élèves… Le passage en Ouganda a été un peu « zappé » pour cette raison. Les vacances scolaires étaient mal placées pour notre zone et nous avons manqué des épisodes importants (la rencontre avec la classe de Namibie). Il faudra aussi que nous puissions rendre nos articles plus attractifs à regarder, avec davantage de photos et des vidéos.

Des liens avec les domaines scolaires

Bien sûr c’est l’écrit qui a été le plus « encouragé » dans ce projet, et la Géographie évidemment. En ce qui concerne l’informatique j’ai pu ainsi valider un paquet de compétences du B2I ! Mais  des découvertes aussi en lecture, en maths (on a fait des conversions de monnaie, d’heures, de distances…), en anglais (pour comprendre nos amis namibiens), en arts plastiques (masques africains)… Enfin l’éducation civique était aussi au cœur de toutes nos découvertes.

Lors du reportage en Ouganda, une de mes élèves de CE2 m’a interrogé « mais ils avaient des cahiers comme ça à l’époque ? ». Je me suis rendue compte qu’elle pensait que Laurent et Marylène racontaient l’école d’autrefois et faisaient un reportage historique… En fait c’était difficile pour elle de concevoir que des enfants de 2015 puissent travailler et apprendre dans un contexte de classe très rudimentaire… Quelques semaines plus tard nous avons vu une école japonaise ultra moderne avec un gymnase et une bibliothèque gigantesques… c’était très enrichissant et cela a permis aux élèves de s’interroger sur les inégalités à l’échelle de la planète.

Ce projet a emmené nos élèves tout au long de l’année, et quand je leur ai proposé de continuer l’aventure l’année prochaine, ils ont répondu OUI sans hésiter ! 

Deux formules sont proposées pour la rentrée prochaine, un engagement à suivre le projet en tant que témoin et un autre où les élèves seront davantage acteurs.

D’autres points de vue sur l’aventure ici : clic

Si cet article nous a donné envie de rejoindre ce projet, c’est par ici : clic