Archives pour la catégorie Français

[Outils] Manuels et ouvrages pour ma classe de CM1-CM2

Voici les ouvrages que je vais utiliser dans ma classe cette année :


1. Français

a) Etude de la langue

Pour la 5ème année consécutive, j’ai décidé de reprendre le fichier et les manuels CLEO de chez Retz. J’y retrouve une bonne banque d’exercices en étude de la langue, des exercices répétitifs et « intelligents » que mes élèves pourront facilement faire en autonomie. En effet, les exercices proposés pour une même compétence (comme par exemple distinguer les compléments de verbe des compléments de phrase) ont UNE seule et même consigne. Ainsi, je peux travailler un exercice avec un groupe en particulier, et ensuite ils savent exactement ce qui est à faire pour les autres, en plan de travail par exemple. C’est vraiment pratique dans une classe comme la mienne, et les élèves se sentent rassurés par ce côté répétitif. Je reprends d’ailleurs exactement le même type d’exercices pour les évaluations que vous pouvez retrouver par ici :

Les versions numériques des manuels sont très faciles à utiliser, je travaille avec un simple vidéoprojecteur et c’est top pour corriger rapidement.

La partie lecture compréhension me convient très bien : en effet dans les manuels « classiques » il s’agit souvent de textes longs que l’on travaille comme dans une lecture suivie, ce qui n’est pas adapté à un type de classe comme le mien. J’aime beaucoup les nombreuses propositions de textes visant à travailler la compréhension fine de texte (implicite) en quelques lignes. Je m’en sers beaucoup pour mes ateliers de lecture.

Je vais commander cette année le nouveau répertoire orthographique CLEO, que j’ai eu la chance de faire dédicacer par Antoine Fetet himself lors d’une grande rencontre Retz à Paris, début juillet. Je prendrai plusieurs exemplaires afin de permettre aux élèves de corriger leurs écrits de manière autonome : le répertoire est bien plus facile à utiliser qu’un dictionnaire pour trouver un nom dont on ne connait pas l’orthographe, car il est classé par « sons » d’amorce (éléphant et hérisson seront dans la rubrique des noms d’animaux commençant par é, è, ai, hé). On peut aussi l’utiliser comme outil d’apprentissage de l’orthographe d’usage comme l’explique Charivari par ici.

Je vais aussi utiliser l’ouvrage Structurer le Vocabulaire de Françoise Picot, de chez Nathan. J’ai très envie de tester en classe les jeux de vocabulaire proposés pour amorcer les séquennces. Mélimelune le présente ici

b) Lecture

J’ai beaucoup aimé travailler cette année avec Lector et Lectrix, j’y ai vu de réels effets chez les élèves. Je n’ai cependant pas réussi à trouver suffisamment de temps pour mener de front ce travail d’apprentissage de la lecture avec l’étude d’œuvres littéraires. J’ai donc suffisamment de séquences en stock pour poursuivre une seconde année avec cet ouvrage !

Notre équipe a aussi investi dans un lot de boîtiers Veritech, j’en aurai 4 dans ma classe pour travailler la compréhension de textes de manière ludique et auto-corrective, toujours pour les CM. Les fiches sont destinées à des CM1 mais sont d’un niveau assez élevé, qui convient très bien aux CM2. Cet outil étant utilisé en atelier, les élèves n’ont pas tous eu la même progression. Il me reste aussi suffisamment de fiches à découvrir avec les élèves et poursuivre une seconde année.

c) Ecriture

J’ai choisi un joli petit chat noir pour me seconder dans  la tâche parfois peu aisée de faire écrire mes élèves ! Le format des enquêtes choisi par l’auteur est vraiment original pour ce domaine. Il faut dire que l’auteur connait bien les goûts des élèves de cet âge, puisqu’elle travaille avec eux encore aujourd’hui… Cet auteur c’est une cybercollègue passionnée que vous connaissez sûrement, il s’agit de Maitresse Séverine ! La voici en vidéo qui présente les 2 outils de sa création, ses 2 petits bébés qui l’ont occupée pendant de longs moments !!!

J’ai eu l’occasion de tester en classe cet outil dès sa réception en fin d’année, et j’ai vraiment accroché. C’est vraiment un outil flexible, car même si l’on peut suivre une progression proposée, il laisse la liberté de l’adapter à son propre fonctionnement. J’ai fait la carte d’identité avec mes CM, et ils ont produit des écrits très intéressants. J’ai donc hâte de poursuivre la découverte l’an prochain !

Pour cet ouvrage, vous pouvez retrouver le sommaire du CM1-CM2

d) Poésie et Jeux de langage

Un ouvrage de chez Retz encore, que j’utilise depuis sa sortie comment ça 15 ans ???  On me l’avait recommandé lors de ma toute première année de suppléance… J’aime cet ouvrage qui propose un vrai travail de compréhension sur les poèmes proposés, et pas seulement un apprentissage par cœur. Le petit plus c’est aussi les propositions sur les illustrations : les élèves peuvent ainsi être guidés pour créer des réalisations vraiment variées et intéressantes pour comprendre le texte.


2. Maths

J’ai eu beaucoup de mal à me décider pour des manuels de maths… comme vous avez pu le lire ici !

3. Anglais

J’ai utilisé cette année une banque de ressources gratuites et officielle : il s’agit de I love English School Numérique. J’ai découvert ce formidable outil grâce à Gilles qui le présente ici chez Maikresse72.

Il existe 3 parcours, pour les 3 années du cycle 3. J’ai choisi de suivre le parcours 1 avec mes CM1-CM2 : le contenu est suffisamment complet pour moi pour pouvoir « tenir » deux années consécutives, car j’ajoute des éléments culturels ou des albums en fonction des temps forts de l’année ou du projet de classe.

Les parcours sont vraiment « clé en main ». Les traces écrites et les évaluations ont été réalisées par Gilles et sont en ligne, toujours chez Maikresse72.

C’est vraiment un outil agréable et mes élèves ont beaucoup aimé les vidéos et les personnages ! Le niveau d’expression des élèves évolue à une vitesse impressionnante…

Pour ajouter le côté littéraire qui manque dans cette méthode, je vais utiliser en complément cette année l’ouvrage de ma copinaute Brown Bear, Enseigner l’anglais à partir d’albums. Elle en parle ici !

J’ai hâte de mettre en place la première séquence, qui permet de mettre en place un « English corner » en classe : tout est fourni, et illustré de manière très détaillé. Je pourrai ainsi ajouter le côté « ritualisé » qui manquait à mes séances cette année.


5. Histoire

J’ai déjà parlé à plusieurs reprises de ces ouvrages que j’apprécie vraiment beaucoup… J’avais présenté celui de CM1 ici. Comme je suis une programmation spiralaire qui rassemble des thèmes du CM1 et du CM2, j’utilise les 2 ouvrages. Je passe toutefois  plus de temps sur le programme de CM1 qui est tout de même bien chargé !

Voici leur présentation sur le site de l’éditeur :

Histoire CM1 (+CD-Rom)Histoire CM2 (+ CD-Rom)

Ce type d’ouvrage est vraiment ce qui convient à ma classe. Je peux y piocher les séquences qui me conviennent, sans la contrainte d’un manuel qui propose sa programmation. Je me sens plus libre d’utiliser ou non ce qui me convient.


6. Sciences et technologies

J’avais présenté la version CM1 de l’ouvrage Retz ici. Je n’ai pas changé d’avis en l’utilisant en classe et j’ai eu tout autant de plaisir à utiliser celui de CM2.

J’ai aussi pu utiliser cette année le fichier Sciences et technologies de chez MDI. Il est vraiment complet et idéal pour travailler avec un support très détaillé et « rassurant » car il contient des exercices détaillés et prêts à l’emploi. Les évaluations sont elles aussi prêtes à l’emploi et vraiment très bien présentées, avec des illustrations détaillées, en différents niveaux de gris (c’est bien pensé pour les photocopies).

Finalement je trouve que ces outils se complètent, car je préfère la démarche de Retz pour les découvertes et les expériences qui s’inscrivent dans une réelle démarche scientifique, proche des exigences des programmes. Le fichier MDI demande de faire beaucoup de photocopies (je n’ai pas la version avec la clé USB, qui permet de projeter et donc de limiter les photocopies) mais il propose une application des découvertes faites lors des expériences qui existe moins chez Retz. Le fichier MDI me semble vraiment dense mais c’est sûrement aussi parce qu’il rassemble 2 niveaux du cycle. Cependant j’ai trouvé que les ouvrages Retz allaient davantage à l’essentiel et me permettaient d’avancer plus vite dans mes programmations ! Le fichier MDI permet d’exploiter à fond une thématique, comme j’ai pu le faire en astronomie, qui était un axe important de mon projet d’année. Je ne pourrais donc pas faire de choix catégorique entre les 2 !

Le prix des ouvrages ne peut pas les départager car le fichier MDI qui permet de travailler sur 2 ans coûte quasiment le même prix que les 2 Retz réunis. Pour les écoles qui veulent investir dans un outil à se partager, le MDI a l’avantage de pouvoir se « séparer » car les fiches se rangent dans un classeur et la reliure est faite pour être ôtée.

Sciences CM1 (+CD-Rom)Sciences CM2 (+CD-Rom)


7. Ressources pluridisciplinaires

  • Utiliser les cartes mentales à l’école

Je vous parle à nouveau du travail d’une blogueuse, Lala. Elle a passé de nombreux mois à la rédaction de son « bébé ». J’ai eu la chance de suivre les étapes de la rédaction de son ouvrage, derrière mon écran surtout, et par de jolies rencontres aussi. J’ai à peine eu le temps de parcourir et d’en commencer la lecture qu’il m’a été emprunté par mes collègues. J’aurai très bientôt la possibilité de travailler avec cet ouvrage de manière plus approfondie. J’ai commencé à tester en classe, notamment des petites astuces comme les cartes à trous, et j’ai hâte de poursuivre ce travail avec mes élèves. Ici voici le travail en autonomie d’un élève de CE2, petit lecteur, qui construisait sa première carte mentale.

Ce travail a été repris ensuite, en petit groupe, afin de comparer ce qui avait été réalisé de manière individuelle. Les camarades ont été capables de l’aider à compléter ce qui manquait, de lui dire de ne pas reprendre deux fois la même couleur, d’écrire « moins » en utilisant des mots clés, etc… C’était vraiment très riche.

Quand à moi, je ne peux plus me passer de cette manière d’organiser mes idées, et je travaille de plus en plus à l’aide de cartes mentales pour élaborer des projets ou des séquences.

Les images ci-dessous renvoient chez Lala qui présente elle-même son travail, notamment le contenu détaillé du livre et du CD-ROM.

              

  • Dépasser les difficultés d’apprentissage

Je voulais vous présenter cet ouvrage pratique que j’ai eu la chance de découvrir cet été, présenté par son auteure, l’enthousiaste Alexandra Brunbrouck. C’est un outil à garder près de son bureau ou dans un coin de son cartable, pour facilement le retrouver après une journée à râler gentiment sur Gudule dont on ne sait plus quoi faire, ou après un conseil de cycle éprouvant ! Sans le lire forcément d’une traite, il suffit de chercher un comportement qui pose question dans un tableau en début d’ouvrage, puis on y trouve des références à des fiches outils qui apportent des réponses concrètes. Je vais le prêter à mes collègues, j’espère qu’elles me le rendront !!!

  • Calme et attentif comme une grenouille

Enfin, je vais tester à la rentrée une jolie mallette de chez Milan, que je n’ai pu tester que de manière personnelle auprès de mes enfants mais qui m’a vraiment séduite.

On ne présente plus le fameux ouvrage Calme et attentif comme une grenouille d’Eline Snel. Milan a eu la bonne idée d’en faire une mallette pédagogique pour une utilisation en classe. Le mallette contient le livre et le CD ci-dessous (à lire pour soi, pour ses enfants, pour ses élèves), des fiches d’activités à mettre en place en classe (de la maternelle au CM2) et des objets pour aider à la méditation (un gong, une boule à neige).

J’espère que l’utilisation de cette mallette permettra de donner à mes élèves des outils pour fixer leur attention ou retrouver leur calme plus rapidement. Je demande souvent à mes élèves d’être plus attentifs, mais pour la plupart cette notion est très abstraite. Un exemple du livre me semble très parlant pour expliquer aux élèves ce qu’on attend d’eux, c’est celui du faisceau de la lampe de poche. Eline Snel compare notre attention à ce faisceau : avec un peu d’entrainement, nous pouvons l’orienter à notre convenance et apprendre à mettre dans l’ombre ce qui nous est moins utile à un moment précis.

Résultat de recherche d'images pour "faisceau lampe"

Le CD propose des exercices formidables à réaliser pour s’entraîner, comme le montre cette vidéo avec le premier exercice de la petite grenouille (qui fonctionne dès 3 ans, j’ai pu tester !!!)

Voilà, j’ai encore une fois hâte de tester avec mes zébulons afin de retrouver un climat de classe plus serein.

Voilà pour ma sélection ! Bonne lecture !

[Etude de la langue] Rituel commun pour CLEO en CM1-CM2

Pour la rentrée prochaine, j’ai choisi de travailler à nouveau avec les manuels CLEO de chez Retz. J’ai parcouru les ajustements des programmes sortis fin juillet mais j’ai décidé de ne pas changer mes programmations en étude de la langue, pour plusieurs raisons :

La continuité : j’ai enseigné certaines notions à mes élèves en utilisant les terminologies recommandées dans les programmes de 2015. Je n’ai jamais trop « forcé » sur la notion de prédicat (je parle de groupe verbal, même si ce n’est pas exactement identique) mais les termes de compléments de verbe et de phrase sont faciles à utiliser par les élèves. Comme je garde une grande partie de mes élèves l’an prochain, je serai bien ennuyée de devoir changer la manière de désigner ces groupes. Ce ne serait pas très crédible ni facile à comprendre pour eux.

Mes convictions : je trouve que la terminologie de 2015 est plus claire et plus vraie que celle que j’enseignais auparavant, et ce repérage simplifié permet de passer plus de temps sur des notions plus importantes. On utilise souvent avec les élèves ce genre de phrases : « Je vais à l’école » et il est impossible de désigner correctement le groupe « à l’école » avec les termes de circonstanciels et de compléments d’objets. C’est un complément de verbe qui fait partie du groupe verbal, et ça c’est très clair pour les élèves.

Le « flou » ministériel : les repères de progressivité n’ont pas encore été publiés, je n’ai donc pas ajouté le conditionnel par exemple qui pourrait très bien être réservé à la classe de 6ème.  Je trouve ça aussi inacceptable de publier de telles modifications sous le terme d’ajustements alors que ce sont vraiment des nouveaux programmes, tout comme le fait de les publier à la fin du mois de juillet, alors qu’il n’est plus possible de se concerter avec les collègues pour préparer la rentrée. Je refuse de changer mes programmations une fois la rentrée faite, on a autre chose à faire, non ? Cela représente une masse de travail trop importante pour être faite au dernier moment. C’est l’accueil des élèves et la mise en route d’une bonne cohésion de classe qui sera ma préoccupation à ce moment-là. 

Cela n’est que mon avis et n’engage que moi, je ne vous encourage pas forcément à ne pas suivre les recommandations officielles, mais s’il faut justifier mes choix j’ai de quoi argumenter 😉

  • Mes programmations CLEO en CM1-CM2 :
  1. Celle de CM1 :       
  2. Celle de CM2 :      

J’ai choisi de ne pas traiter TOUS les chapitres car nous suivons une répartition d’équipe. De plus j’ai choisi de cibler l’essentiel et de ne traiter que peu de notions par période afin d’avoir du temps pour les travailler de différentes manières (exercices classiques, jeux, écriture…)

  • Les séances de la période 1 :

Le travail sera centré autour des notions importantes de la période de façon à ce qu’elles soient entretenues et revues le plus possible. J’utiliserai certaines notions avant de les travailler dans une séance de « découverte », par exemple je demanderai aux élèves de repérer le sujet même avant d’avoir refait une leçon : ils connaissent cette notion, il faudra l’affiner seulement pour l’adapter aux exigences du cycle 3.

Les séances commencent le 10 septembre afin d’avoir le temps de faire des évaluations diagnostiques.

Voici le descriptif des séances, très succinct, il faudra consulter le guide du maitre CLEO  pour plus de précisions ! Il est disponible ici : clic

     

Le petit « c » indique une référence au cahier d’activités. Je ne ferai pas d’évaluation en fin de période mais en début de période 2 : je ferai 4 périodes d’évaluations dans l’année.

Les évaluations de fin de période sont ici : CM1 et CM2

Les manuels utilisés :

[Dictée] Mon fonctionnement en dictée, en classe de CE2-CM1-CM2

fonctionnement_dictées

Je rédige moi-même mes dictées en fonction des listes données aux élèves. Ces listes portent sur une notion d’orthographe lexicale spécifique, comme les valeurs de la lettre « g »

Je change mes listes de mots tous les ans, par cycle de 3 années. Seules les 6 premières listes sont redonnées tous les ans, il s’agit des mots invariables,  je veux qu’ils les connaissent sur le bout des doigts !

Chaque liste est donnée au début d’une quinzaine. Les élèves doivent la mémoriser. Les CE2 doivent mémoriser au moins les mots grisés pour la dictée de la semaine A.

Un exemple avec la liste D10 :

imageD10

Voilà un exemple de dictée « triple niveau » :

image dictée

J’adapte aussi les dictées pour des élèves à besoins spécifiques : ils utilisent ce support pour faire la même dictée que les autres. Il s’agit d’une dictée à trous.

Enfin, la semaine suivante, je reprends les mots de la même liste pour les CE2 et les CM1. J’y rajoute des mots invariables étudiés en début d’année, qui portent sur la même difficulté orthographique (pour la lettre « g », ils ont à écrire « malgré » ou « guère »).

Comme je le répète sans arrêt à mes élèves, on n’apprend pas des mots pour une dictée mais pour toute la vie ! Du coup je reprends régulièrement des mots des anciennes listes…

Pour les CM2, je choisis un texte « non préparé », en rapport avec les thèmes abordés en histoire ou autre…

Comme on le voit dans l’organisation ci-dessous, je travaille successivement avec les CE2 et les CM1 ensemble puis avec les CM2. Le temps pendant lequel chaque groupe doit « attendre son tour » est utilisé pour une rapide évaluation en orthographe grammaticale. Ces évaluations sont à retrouver  en cliquant sur le lien ci-dessous :

image dictée mots

En fin de période, je fais des dictées de mots « BILAN » avec 20 mots pour les CE2, 40 pour les CM.


Ils sont repris chaque année ! Et ce n’est pas inutile, même en CM2…

Je proposerai un rituel autour de ce jeu : lien

Je réfléchis encore aux modalités !


  • Année A :

LISTES DE MOTS année A:  listesD7àD16

Les DICTEES de mots de les textes de l’année A : 

Période 1 : logo-word     20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

Période 2 :logo-word       20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

Donner à revoir les mots D10, D11 et D12 pendant les vacances d’hiver

Période 3 :logo-word       20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

Période 4 :logo-word       20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

Période 5 : logo-word      20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

Merci à Isabelle J pour sa relecture attentive, des petites coquilles ont été corrigées grâce à ses remarques !

Les dictées de l’année A adaptées aux élèves à besoins particuliers : 20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf 


J’ai décidé de reprendre le principe de la « dictée flash » que beaucoup de blogueurs ont déjà décrite. Cette phrase, dictée tous les matins, reprend des mots de la dictée terminale, afin de travailler sur certains points qui posent problème. Ce rituel a très bien fonctionné cette année et je le reconduirai avec enthousiasme !

J’ai ajouté des phrases à transposer, un rituel autour de la conjugaison (le puissance 4 ou morpion, bien décrit ici par Miss Bubble) et un travail régulier sur les mots invariables sous forme de jeu :

Tam Tam Je retiens les mots invariables Cycle 2      Tam Tam Je retiens les mots invariables Cycle 3

Les DICTEES de mots de les textes de l’année B : 

Période 1 : logo-word     20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

Période 2 :logo-word       20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

Période 3 :logo-word       20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

Période 4 :logo-word       20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

Période 5 : logo-word      20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

Les dictées de l’année B adaptées aux élèves à besoins particuliers : 20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf


  • Année C 

LISTES DE MOTS année C: listesdemots

Les DICTEES de mots de les textes de l’année C : 

Période 1 : logo-word     20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

Période 2 :logo-word       20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

Période 3 :logo-word       20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

Période 4 :logo-word       20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

Période 5 : logo-word      20120321-convertir-tous-vos-documents-en-pdf

Merci de vos retours, un petit message fait toujours plaisir !

[Lecture] Langage oral et lecture en ateliers, période 5

J’avais décrit à la fin de l’été le fonctionnement que j’envisageais pour les ateliers de lecture et le langage oral dans ma classe dans cet article.

La période 4 a été bien agréable, avec un travail en demi-classe, c’était top (les autres étaient avec un intervenant en EPS).

Notre projet de la période est autour de la ville du futur. Voici les notions que je travaillerai au cours de la prochaine période, décrites dans la séquence ci-dessous :

  

    • Atelier 1 : Lecture à haute voix

Les élèves de cet atelier sont répartis sur  3 tâches différentes : 2 s’enregistrent et réécoutent leur lecture, 2 écoutent un texte lu par un adulte expert sur CD (poste avec 2 casques) et 2 autres font un jeu de lecture rapide (j’ai décidé de stopper le travail en fluence pour cette période, car en dehors des élèves ayant des besoins et des suivis particuliers, tous ont atteint ou dépassé le niveau attendu).

Pour le jeu de lecture rapide et de prise d’indices, j’utilise le jeu Brain Box.

      • Atelier 2 : Lecture silencieuse (inférences)

Pour cette dernière période, plus de fiches écrites, j’ai décidé de travailler la compréhension sous forme de jeux que j’utilise déjà en APC.

Niveau 1 : j’utiliserai le jeu Mission Lecture de Sanleane

Mission lecture / les inférences

Niveau 2 : j’utiliserai le jeu Enquête de Lecture de Mallotine

Jeu sur les inférences : enquête de lecture !

Niveau 3 : j’utiliserai le jeu Le bateau pirate d’Anyssa

Le bateau pirate - jeu sur les inférences - le plateau de jeu

      • Atelier 3 : carnet de lecteur

Au cours de cette période 5, tous les groupes liront des textes sur un thème commun (la ville du futur) et j’ai choisi des récits de science-fiction. Pour démarrer cette séquence, nous travaillerons rapidement sur les caractéristiques de ce genre littéraire.

J’ai inclus ces lectures dans le thème du merveilleux et de l’étrange.

Les élèves auront à identifier dans leur lecture les caractéristiques qu’ils retrouvent dans le récit proposé. Voici la fiche que je leur donnerai pour les y aider :

En période 4, nous avons travaillé sur le schéma narratif et nous avons appris à construire une carte mentale « collective » (réalisée en cercle de lecture, à 6). J’aimerais que les élèves puissent commencer à ordonner leurs idées en complétant une carte mentale à trous, idée que j’ai trouvée dans le super ouvrage de Lala sur les cartes mentales :

(Promis, je vous en parle bientôt)

Voilà une carte à compléter que j’ai réalisée avec Framindmap

Elle est juste esquissée, et aérée, afin que les élèves ajoutent ou allongent les branches à leur convenance. J’espère que j’ai été fidèle aux recommandations de Lala !

      • Atelier 4 : Cercle de lecture 

Au cours des cercles de cette période, nous reprendrons le travail réalisé dans le carnet de lecteur : débats autour de la science-fiction (pour comprendre ce qui caractérise le récit proposé), utilisation du lexique du schéma narratif (péripéties, résolution, etc…) et comparaison des cartes mentales réalisées par les élèves.

Nous terminerons ces ateliers par un bilan de l’année, avec une fiche récap’ des œuvres lues, les liens que nous faisons entre elles, et un petite classement personnel selon l’ordre de préférence.

Voici les ouvrages que je vais faire lire à mes élèves :

Langage oral et lecture en ateliers, période 4

J’avais décrit à la fin de l’été le fonctionnement que j’envisageais pour les ateliers de lecture et le langage oral dans ma classe dans cet article.

Le dispositif est bien en place dans ma classe, j’ai même pu réduire le temps de réalisation de chaque atelier. Les temps de mise en place restent un peu bruyants, il va falloir que je réfléchisse à une meilleure organisation pour le « lancement » !

Notre projet de la période est autour de la ville et des transports. Voici les notions que je travaillerai au cours de la prochaine période, décrites dans la séquence ci-dessous :

  • Atelier 1 : Lecture à haute voix

Les élèves de cet atelier sont répartis sur  3 tâches différentes : 2 s’enregistrent et réécoutent leur lecture, 2 écoutent un texte lu par un adulte expert sur CD (poste avec 2 casques) et 2 autres font des exercices de fluence avec un adulte.

J’ai prévu de tester à nouveau les élèves en fluence (seulement ceux qui en n’ont pas atteint le niveau attendu). Pour ceux qui réussiront cette évaluation, je vais utiliser de nouveau un jeu que j’avais élaboré il y a quelques années et qui fonctionne très bien : Interpré’tons.

Pour les élèves qui ont encore besoin d’un entrainement, je poursuivrai l’entrainement sur des textes de fluence. J’utiliserai le super travail de Teacher Charlotte.

Pour l’atelier écoute, j’ai récupéré en MP3 le conte du Joueur de Flûte de Hamelin :

Pour transférer le texte en mp3 c’est tout simple via cet outil en ligne : http://www.youtube-mp3.org/fr

Le tapuscrit est en ligne chez Bruce : lien

  • Atelier 2 : Lecture silencieuse (inférences)

Cet atelier a évolué depuis la rentrée. Après une phase de recherche individuelle, j’ai proposé aux élèves de se mettre par 2 pour confronter leur point de vue. C’est une solution qui leur convient bien et qui donne des effets. J’envisage donc de continuer ainsi.

Quand les élèves de cet atelier ont terminé, ils jouent à Brain Box.

  • Atelier 3: carnet de lecteur

Au cours de cette période 4, tous les groupes liront des textes sur un thème commun (la ville, les transports) et j’ai choisi des récits avec une construction narrative assez classique. Je souhaite que les élèves apprennent à prendre des notes au cours de leur lecture. J’ai volontairement mis en place des tâches plus courtes pour les ateliers 1 et 2 afin de leur laisser du temps pour lire et prendre des notes en classe.

Pour cela j’ai « recyclé » une fiche réalisée en 2012 et remise en forme avec ma trame actuelle.

Cette fiche servira de support au cercle de lecture.

  • Atelier 4 : Cercle de lecture 

Au cours de ce cercle, je vais essayer de guider les échanges afin de permettre aux élèves de mieux repérer les étapes clés du récit. Je vais aussi me lancer dans la réalisation de cartes mentales pour schématiser la trame narrative, à l’aide des propositions des élèves. L’idée, c’est de leur permettre de comprendre ce qu’est une carte mentale,  et de comprendre comment on peut en construire une. Je m’appuie sur le travail formidable de ma copine Lala (qui va très bientôt être publiée chez Retz, surveillez vos catalogues !)

Voici les ouvrages que je vais faire lire à mes élèves :

Pour le premier qui est un album, j’en ai acheté un et je proposerai le tapuscrit à mes élèves. Vous le retrouverez chez Delfynus :

Qui suis je?